Girouette



Les mots sont trop compliqués pour moi, enfin, disons que ça ne coule pas encore de source. Je repasserai.
Je stocke les images sur Ipernity, je fais un rappel de lien et c'est bien comme ça.
Tant qu'Ipernity ne "coule" pas... Sinon, ça fera encore des trous.

4 commentaires:

enriqueta a dit…

Les mots sont capricieux.

valse a dit…

j'aime bien Ipernity... ce mot comme un frère d'Infinity.

"éclipse" est somptueuse.

mandoue a dit…

et dans les trous qu'y met on? des espaces, des temps de vie, de composition(s) jamais vaine(s) ou redites nécessaires parfois mais des temps toujours. à chacun son tempo, en sus.

intelligible.
discours? non ressenti...éphémère d'Un à l'unanime d'une sphère. en valse d'un oubli.

Pixel bleu a dit…

Dans les trous il n'y a rien. Juste un bord, parfois, en creux de cela, que mailles voudraient recouvrir quand la peur pointe son gros nez rouge tout rond. Oui, ça prend du temps, je ne fais que ça.

Bises
à vous trois

Archives du blog

Nota

Sauf indication contraire, toutes les terres proviennent de :
Atelier Rinck